A table

Mermoz a t-il besoin de s'attabler ? Nous n'avons pas la réponse mais depuis notre arrivée sur le quartier il y a des histoires de tables qui nous habitent. Celle du jardin Eclos par exemple, une table pour que se rencontre ancien·ne·s, nouvelles et nouveaux habitant·e·s à l'ombre des grands arbres qui peuplent le square. Puis, sans préméditation, une seconde table à vue le jour à la suite d'un atelier chapeauté par le collectif d'architecte Pourquoi Pas !?, avec des étudiant·e·s de l'école d'architecture de Montpellier et avec l'aide de quelques voisins de la rue Gaston Cotte. Celle-ci est mobile, non pas afin que les habitant·e·s se rencontrent mais pour partir à la rencontre de celles et ceux qui l'habitent parce qu'ils et elles y vivent ou y travaillent. Pour partir à la rencontre de ce qui l'habite, les organismes vivants non-humains, le mobilier, l'immobilier, les souvenirs, les paysages, les ambiances...

Continue reading